iPhone 7, la fin des écrans d’iPhone brisés ? Le nouveau brevet d’Apple.

écran iphone cassé

Apple a déposé récemment un brevet un peu spécial dans le but de protéger les écrans des prochains iPhones.

En effet des tas de propriétaires d’iPhone connaissent bien le problème de l’écran cassé car il est très fragile et peu de gens le protège correctement pour continuer de profiter de son beau design. La garantie Apple étant de deux ans de base, une fois la période passée, le remplacement d’un écran coute une fortune… (de 50 euros pour un vieux modèle à 200 euros pour les plus récents). Et surtout le remplacement peut difficilement être fait vous-même.

Le 22 octobre dernier, un étrange brevet a été déposé au bureau des brevets américain. Il concerne Apple et décrit dans les grandes lignes une “protection d’écran active pour objets électroniques”.

brevet apple pour lutter contre les écrans d'iphone cassés

 

“Lorsque le capteur détecte une chute, les protections d’écran vont passer d’une position rétractée à détendue, et fonctionner ainsi comme des anti-chocs, empêchant l’écran d’entrer directement en contact avec une surface.” précise le brevet d’Apple.

apple brevet pour protéger les écrans des chutes

L’idée de base est d’équiper un iPhone ou un dispositif similaire, avec une série d’onglets rétractables qui, lorsqu’il est activé par la détection d’une situation de chute, se déploient vers l’extérieur au-dessus de l’écran, créant un fossé et donc réduit le risque de contact de l’écran avec une surface dure.

D’après les schémas du brevet les onglets sont installés autour de la périphérie de l’écran, au ras de l’écran. La matière utilisée pour cela peut varier en fonction de la construction même si Apple affirme que les deux matières plastiques souples et rigides, des polymères, des métaux ou d’autres matériaux composites minces conviennent.

Le travail de détection d’une chute peut être réalisé grâce à une variété de composantes, dont la plupart sont déjà installées dans les nouveaux appareils iOS. Les capteurs de positionnement comme des accéléromètres et des gyroscopes, ou des détecteurs environnementaux tels que capteurs d’altitude, sont évidemment bien adaptés à la tâche, mais Apple note également que les caméras peuvent détecter la proximité d’un objet approchant à grands pas (le sol) avec un logiciel spécialisé de capture de mouvement. Dans un autre exemple des composants audios peuvent être utilisés pour déterminer la taille, la vitesse et d’autres paramètres, en émettant et en capturant les réflexions d’impulsions ultrasonores.

Après la détection d’une chute, l’extension des protections d’écran du périphérique sera déclenchée pour absorber la chute, le système d’Apple tape à nouveau ses capteurs pour confirmer que le mouvement a cessé. Une fois qu’un événement de chute se termine, ou l’expiration d’une minuterie préréglée, le mécanisme renvoie les protecteurs d’écran à une position rétractée à l’intrérieur de l’appareil.

Apple a déjà dans le passé porté son intéret sur la protection active contre les chutes pour sa gamme de produit portable, mais n’a pas encore intégré les conceptions brevetées dans le matériel. Au lieu de mécanismes motorisés élaborés et des solutions mécaniques complexes, la société a choisi de se concentrer sur des choses moins exotiques – mais tout aussi complexes, sinon plus – comme des travaux sur les améliorations au niveau de la matière. Par exemple, les derniers modèles iPhone 6S intègrent un verre spécial Corning qui fléchit pour soutenir une entrée 3D tactile, tout en restant résistant aux rayures de surface et aux cassures.

Nous espérons voir quelque chose de nouveau donc sur ce sujet dans le prochain iPhone, l’iPhone 7 et ainsi sauver nos protables de la chute ultime !

D’autres articles sur la marque Apple à lire ici :

Notre avis sur le nouvel Apple iPhone 7

Apple se lance dans la réalité virtuelle

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *